Warren G

Posted on 28/09/2010

0


Warren G grandit à Long Beach City en Californie, une des banlieues mal famées de Los Angeles à l’image de Compton et d’Inglewood. Il vit une jeunesse paisible, il deale un peu mais se range très vite et trouve un travail honnête.

Il constitue le groupe 213 avec Snoop Dogg et Nate Dogg, cousin de Snoop Dogg et ami d’enfance de Warren G. Tous trois réalisent quelques titres avec Warren au beat et Nate au chant. Il fait écouter une mixtape du groupe à son demi-frère Dr. Dre (ils ont la même mère), lors d’une fête organisée par le producteur à succès, qui est impressionné par le flow incomparable de Snoop et la voix de Nate et fait immédiatement signer Snoop Dogg et Nate Dogg sur le label de Suge Knight, Death Row Records. Warren G travaille sur certains « sons » de Death Row, notamment « Doggystyle ». Il choisit le label Def Jam de New York. Ainsi le 213 se sépare et ne sortira son album « The Hard Way » qu’en 2004.

En 1994, il sortit l’album « Regulate… G Funk Era », aidé par un single présent sur la B.O de « Above the rim », Regulate featuring Nate Dogg. Avec ses teintes de P-funk l’album devient multi disque de platine. Il crée ensuite le label G-funk Entertainement, avec comme artistes Tha twinz et Dove Shack.

En 1997 sort le second album de Warren G Take a Look Over Your Shoulder avec les tubes « Smokin’ Me Out » en duo avec Ron Isley, « What’s Love Got To Do With » avec Adina Howard, sur un sample du hit de Tina Turner et « I Shot The Sheriff », reprise de Bob Marley. Ce titre, sorti en single, obtient un disque d’or tandis que l’album est disque de platine.

Il quitte ensuite le label de Russel Simmons pour Restless et sort « I want it all », son single du même nom avec Mack 10 qui reprend des samples de « I like it » des Debarge. Il est devenu disque d’or, teinté de jazz et de rock. Il est critiqué par ces fans pour avoir délaissé la G-funk, sa marque de fabrique.

En 2001, l’album « The return of the regulator » sort, Universal n’investit pas sur l’album qui ne se vend qu’à peu d’exemplaires.

Snoop Dogg, Nate Dogg et Warren G reforment le groupe 213, et sortent en 2004 l’album « The Hard Way ». Le single « Groupie luv » fut certifié disque d’or.

Début sort le cinquième opus de l’artiste/producteur à succès ‘In the Mid-Nite Hour avec des titres qui renouent avec le style G-Funk de ses débuts.

G-Files sort en 2009, avec pour single « crush » featuring Ray-j, il s’est vendu à 2500 exemplaires.

En parallèle, Warren G produit des artistes de L.A. et notamment un duo de Long Beach, The Twinz pour leur album « Conversation » qui est un classique pour les amoureux de G-Funk, the Dove Shack et Foesum.

NDLR : par manque de temps, ceci était un copier-coller de la fiche wiki

1994 : Regulate (featuring Nate Dogg)

1994 : This D.J.

1994 : Do You See (featuring Nate Dogg)

1996 : What’s Love Got to Do with It (featuring Adina Howard)

1997 : I Shot The Sheriff

1997 : Smokin’ Me Out (featuring Ron Isley)

1999 : I Want It All (featuring Mack 10)

1999 : Game Don’t Wait (featuring Nate Dogg, Snoop Dogg & Xzibit)