Doc Gynéco

Posted on 27/10/2010

5


Doc Gynéco, de son vrai nom Bruno Beausir, est un chanteur français de Rap, né à Clichy-la-Garenne dans les Hauts-de-Seine, le 10 mai 1974. Le surnom de « Doc Gynéco » lui a été donné par ses amis à la fin de son adolescence.

Bruno Beausir est né de parents guadeloupéens. Après le départ de son père, il grandit avec sa mère, deux demi-frères et sa demi-sœur dans une tour de la Porte de la Chapelle du 18e arrondissement de Paris. Un quartier auquel il rendra très souvent hommage dans ses chansons, depuis le début de sa carrière jusqu’à aujourd’hui, bien qu’il n’y habite plus.

À l’adolescence, il fait la connaissance de Gilles Duarte, dit Stomy Bugsy, avec qui il se noue vite d’amitié, et par lequel il rencontre Passi. C’est alors qu’il commence ses allers-retours à Sarcelles, banlieue d’où ses deux amis sont originaires et où ils ont fondés avec d’autres membres le groupe de rap réputé très virulent Ministère A.M.E.R., dans un quartier de la ville surnommé La Secte Äbdoulaï. Même s’il ne fait pas partie intégrante du groupe, il suit ses amis lors des différentes représentations qu’ils donnent, en concert, sur leurs clips ou à la radio. Il apparaît pour la première fois à leurs côtés en tant que simple figurant dans les vidéos des titres Traîtres et S.O.S, réalisées en 1991 pour l’émission RapLine sur M6. Puis on l’entend rapper un de ses premiers freestyle lors d’une émission consacrée au groupe sur Radio Nova, mais c’est en 1994 sur leur deuxième album, 95200, qu’il apparaît sur un premier titre, Autopsie. L’année suivante, il participe à l’enregistrement du morceau le plus controversé du Ministère A.M.E.R., Sacrifice de poulets (il y est crédité dans les chœurs), paru sur la compilation de musiques inspirées du film La Haine de Mathieu Kassovitz.
C’est en fait pendant l’enregistrement du deuxième album de ses amis de Sarcelles qu’il profite du studio où ils travaillent pour enregistrer, le soir, ses premières maquettes en solo. Il pose ses premiers textes sur des samples de Marvin Gaye ou sur d’autres tubes de la Motown. Après avoir envoyé ses premières cassettes amateurs à plusieurs maisons de disques, il se voit proposer un contrat par le groupe Virgin.

Source Wiki

1996 : Viens voir le docteur

1996 : Nirvana

1996 : Né ici

Publicités