La sélection de @DanduGeek pour le Grenier : Les Gauff au suc’

Posted on 13/02/2011

0


Les Gauff au suc’, c’est de la musique liégeoise, avec un nom prononcé à la liégeoise et son accent inimitable (Michel Daerden, vous connaissez ?). C’est du décalé, c’est difficile à comprendre si on n’est ni belge ni liégeois, mais c’est ça qu’on aime.

 

Bio Wiki

Les Gauff’ (anciennement Les Gauff’ au Suc’) est un groupe de musique belge de la région de Liège alliant humour et rock ‘n’ roll. Le groupe se distingue par une auto-dérision constante, un accent liégeois très prononcé et un souci permanent de se moquer de leurs compatriotes et des habitudes des Wallons : les courses à Cora, la visite médicale, la foire ou encore la mer sont autant d’exemples de leur humour gras et souvent scatologique.

Leurs concerts énergiques où ils apparaissent sur scène dans des déguisements ridicules, se lançant dans des blagues improvisées avec le public, leur permettent d’acquérir rapidement une certaine renommée locale.

Le single Vamos à Salou, reprenant le principe de Torremolinos du groupe Sttellla, est un succès national et les propulse au rang de stars des foires de village dans toute la Région wallonne.

En 2004, le groupe décide de mettre fin à l’aventure et annonce son retrait de la scène. En 2006, sous la pression du public et des fans, les membres (à l’exception du chanteur Guss Bolin) décident de remonter sur les planches au prix d’un changement de nom. Ils renomment alors le groupe Les Gauff’, Francis Joskin (Franciiii) reprenant la place de chanteur. Le premier single des Gauff’ est Tchouning.

Le groupe a été rejoint par Dj Didjé.

Le groupe tire son nom d’une spécialité de la région : la Gaufre de Liège prononcée avec l’accent liégeois.

 

 

 

 

Publicités