La sélection de @pandanael pour le Grenier : Mercure

Posted on 09/03/2011

0


Mercure. L’insaisissable mais omniprésent passeur. On le reconnait assez facilement ici

Mais une de ses manifestations instrumentales les plus évidentes reste pour moi http://www.deezer.com/listen-3117448 et c’est Michel Legrand qui offre. Malheureusement, je n’ai pas trouvé de vidéos et ce morceau qui dure 19 minutes ne se révèle pleinement que vers sa 10ème minute. Vous n’aurez sûrement pas le temps d’écouter cela.

Et puis entre temps, j’ai trouvé. L’excellence, la vrai, est toujours invisible au premier abord. Toute occupée à être. A donner, avec pour seul habit son humilité.

Si vous le voulez bien, nous allons maintenant laisser toute la place en nous à Le jardin suspendu :

Cette petite pièce de Jehan Alain (ici interprétée par sa soeur, Marie-Claire) est pour moi la parfaite image de Mercure.

Et curieusement, si je devais y apposer des images disponibles à l’heure actuelle sur le net, je chercherais quelque chose de très proche de cela

Chui peut-être un peu WTF là, non ? Mais c’est que la dimension volatile de cette divinité, je la retrouve bien dans ce clip.

Clip, qui pourtant, s’appuie très clairement sur cette image-là :

Pour finir, Je vous laisse avec ceci http://benjamin.viaud.free.fr/alain/html/

C’est un site entièrement dédié à cet homme, Jehan Alain, qui aurait eu droit à une reconnaissance égale à celle de Messiaen s’il ne lui avait pas pris la bonne idée de se faire descendre en 40 après avoir à lui tout seul décimé une brigade Allemande. Quand la noirceur s’étend, le mercure monte…

Publicités