John Scatman

Posted on 11/04/2011

1


John Paul Larkin est né à El Monte, il souffre de bégaiement « depuis qu’il a commencé à parler ». Même à l’apogée de sa carrière, en 1995, les journalistes disaient qu’il finissait difficilement une phrase « sans la répéter 6 ou 7 fois ». A l’âge de 12 ans, il apprend le piano, et à 14, à chanter le scat.

Il se cache derrière son piano pour, selon lui, dissimuler sa peur de parler, jusqu’au jour où il découvre que ce handicap lui permet certaines prouesses vocales.

En effet, à la fin de l’année 1994, John Scatman débarque sur les ondes allemandes avec son premier tube, sobrement intitulé Scatman. Mélange de scat et de dance, la chanson au fameux Ski Ba Dop Ba Dop Bop se répand dans le monde entier et se vendra à plus de six millions d’exemplaires. Des nombreux remixes (dont ceux de Timbaland, Felix Da Housecat, Fatboy Slim, I’m the Computer Man, ou encore Givichy Universal) feront également le tour du monde.

Un second tube, Scatman’s World, suivra quelques mois plus tard, ainsi que son premier album intitulé Scatman’s World paru a l’été 1995, et écoulé à trois millions d’exemplaires. L’artiste est récompensé par 14 disques d’or et 18 disques de platine. Son second album Everybody Jam! voit le jour fin 1996 accompagné d’un single homonyme ; il obtient moins de succès que le précédent.

En 1999, John Scatman sort son troisième et dernier album Take Your Time alors qu’il se sait déjà atteint par la maladie.

Il meurt des suites d’un cancer du poumon, le 3 décembre 1999, dans sa maison, à Los Angeles, dans les bras de sa compagne, Judy. En 2002, un best of de ses meilleurs titres lui rend un dernier hommage.

L’homme au chapeau mou a également fondé la Scatland Foundation, association à but non lucratif de soutien en faveur des bègues.

Source Wiki

 

1995 : Scatman (Ski Ba Bop Ba Dop Bop)

 

1995 : Scatman’s World

 

1995 : Song of Scatland

Publicités