Roberta Flack

Posted on 09/05/2011

6


Né le 10 février 1937 à Asheville, en Caroline du Nord, Roberta Flack grandit à Arlington, en Virginie, dans une famille de musiciens, fille d’un jazzman et d’une organiste d’église. Tout en ayant les oreilles ouvertes au gospel, au blues ou au R&B, elle reçoit une formation de pianiste et de chanteuse classique, diplômée en musicologie de la Howard University de Washington.

Enseignante dévouée, Roberta Flack est remarquée, en 1967, par le pianiste Les McCann dans un club de jazz de Washington où elle chante ponctuellement, possédant un répertoire de près de six cents chansons et s’accompagnant au piano. Recommandée par le musicien à la prestigieuse compagnie Atlantic Records, la jeune artiste enregistre son premier album, First Take (juin 1969). Mis en avant par le simple « Compared to What » d’Eugene McDaniels, le disque propose surtout sa poignante version de la ballade du chanteur folk Ewan McColl, « The First Time Ever I Saw Your Face », qui, reprise dans le film Play Misty For Me (1971) de Clint Eastwood, deviendra, en 1972, un succès international.

L’année suivante, l’album First Take, Chapter Two (1970), arrangé par Donny Hathaway, reprend notamment « Reverend Lee » de McDaniels, « Do What You Gotta’ Do » de Jimmy Webb, « Just Like A Woman » de Bob Dylan, et un titre de Buffy Sainte-Marie.

Enregistré en duo avec Donny Hathaway, le titre « You’ve Got A Friend » (1971) marque le premier succès de la chanteuse, qu’ils font suivre des sorties de « You’ve Lost That Lovin’ Feeling » et « Where Is The Love? » présents sur l’album Roberta Flack & Donny Hathaway (1972).

Si le troisième album Quiet Fire (1972) et son simple « Will You Still Love Me Tomorrow » passent inaperçus, sa délicate reprise de la ballade « Killing Me Softly With His Song » de Charles Gimbel et Norman Fox atteint la tête des classements pop et R&B en 1973, et devient l’un des plus grands succès de l’époque (celle des Fugees sur leur album The Score (1996) sera également considérable). L’album Killing Me Softly (1973) remporte trois Grammy Awards.

S’ensuivent Feel Like Makin’ Love (1975), qu’elle produit seule, Blue Lights In The Basement (1977), son dernier disque d’or, puis Roberta Flack (1978), à une époque où la chanteuse se réinvestit dans l’enseignement. Elle retrouve ultimement Hathaway, avec notamment « The Closer I Get to You », l’album Roberta Flack Featuring Donny Hathaway (1980) paraissant après le suicide de celui-ci, le 13 janvier 1979.

Dans les années 1980, Roberta Flack collabore avec le chanteur Peabo Bryson (« Tonight I Celebrate My Love », 1983), le trompettiste et arrangeur Quincy Jones (Oasis, 1988), et se produit sur scène avec Miles Davis. Elle se fait à nouveau remarquer grâce à son album Set The Night To Music (1991) qui inclut trois duos avec Quincy Jones (« The Waiting Game »), Maxi Priest (« Set the Night to Music ») et Mark Stevens (« Unforgettable »).

Source Deezer

1972 : You’ve Got a Friend (w/ Donny Hathaway)

1972 : The First Time Ever I Saw Your Face

1972 : Where Is the Love (w/ Donny Hathaway)

1973 : Killing Me Softly with His Song

1975 : Feel Like Makin’ Love

1978 : The Closer I Get to You (w/ Donny Hathaway)

1980 : You Are My Heaven (w/ Donny Hathaway)

1980 : Back Together Again (w/ Donny Hathaway)

1983 : Tonight, I Celebrate My Love (w/ Peabo Bryson)

1988 : Oasis

Posted in: Rhythm & Soul