Betty Everett

Posted on 13/06/2011

1


A l’âge de 9 ans, la petite Betty Everett commence à jouer du piano et à chanter du gospel dans une église. Elle continue dans le gospel jusqu’à son déménagement à Chicago en 1957. Là-bas, elle se tourne vers la musique profane et enregistre pour des labels locaux comme Cobra ou OneDerful au début des années 1960. Tout change en 1963 quand elle fut remarquée par le directeur musical de A&R Records Calvin Carter. La même année, son premier single « The Prince of players » est un échec. Son nouveau label Vee-Jay réalise alors une version plus blues de sa Chanson « You’re no good » qui frôle le US Top 50. Ce sera son troisième single « The shoop shoop song » qui lui assurera la place d’honneur au Cashbox R’n’B chart et la 6ème place au Billboard Hot 100.

Betty Everett enchaîne avec d’autres hits comme son fameux duo avec Jerry Butler « Let it be me » classé au sommet du Cashbox R’n’B Chart et parmi le US Top 5 en 1964. La même année, elle remporte le BMI Pop Award ainsi que le BMI R’n’B Award. Après la dissolution de Vee-Jay, la chanteuse se tourne vers d’autres labels comme ABC, Uni et Fantasy. Après une année d’échec avec le label ABC, la chanteuse passe à Uni qui lui permet de renouer avec le succès grâce au tube « There’ll come a time » de 1969. Co-écrit avec le chanteur et producteur de The Chi-Lites, le tube fait un carton au Billboard R’n’B et au Cashbox Chart. En 1970, elle collabore encore avec Calvin Carter pour la réalisation de hits de R’n’B comme « I got to tell somebody ».

La dernière réalisation discographique de Betty Everett produite par Calvin Carter date de 1980. A partir des années 1980, la chanteuse occupe sa résidence de Beloit dans le Wisconsin, où elle s’investit dans des oeuvres de charité auprès d’une fondation et au sein de diverses églises. Au début des années 1990, la presse s’intéresse de nouveau à elle après l’exploit de « The shoop shoop song » dans le film à succès « Mermaids » avec Cher. Seulement Betty Everett ne peut plus relancer sa carrière. En 2000, elle fait sa dernière apparition publique sur le PBS special Doo Wop 51. Elle meurt d’un arrêt cardiaque le 19 août 2001 à l’âge de 61 ans.

Source Nostalgie

1963 : You’re No Good

1964 : The Shoop Shoop Song (It’s in His Kiss)

1964 : I Can’t Hear You

1964 : Let It Be Me (duet with Jerry Butler)

1965 : Getting Mighty Crowded

1969 : There’ll Come a Time

1969 : I Can’t Say No to You

1969 : It’s Been a Long Time

1970 : I Got to Tell Somebody

Publicités
Posted in: Rhythm & Soul