Les Fab Four contés par @LitePanda : 1963 – 1966 : La Beatlemania

Posted on 28/06/2011

0


Pour ce premier exemplaire de la semaine j’ai décidé de rassembler leurs cinq premiers albums à savoir Please Please Me, With The Beatles, A Hard Day’s Night, Beatles for Sale et Help ! parus entre le 22 mars 1963 et le 6 août 1965. Les albums ne seront pas analysés comme les ceux d’après 1966, pas parce que ce sont des albums mineurs bien en contraire mais simplement parce qu’ils s’inscrivent dans un contexte particulier : La Beatlemania. Une période pendant laquelle les Beatles enchainent les tournées et les albums. Ce premier article traitera donc des Beatles de manière chronologique de leurs débuts en 1963 jusqu’à la sortie de Help ! en 1965.

1963 : Le 11 janvier sort Please Please Me, le premier single des Beatles formés de Paul McCartney, John Lennon, George Harrison et Ringo Starr.  Alors que les Beatles sont encore au bas de l’affiche Brian Epstein leur manager fait tout pour les faire connaitre et arrive à leur obtenir un passage sur émission populaire de l’époque : Thank Your Lucky Stars. Les Beatles remportent un grand succès.
Les Beatles savent se détacher des autres groupes de rock, à l’instar de l’attitude plus « sale », plus agressive de plupart des rockers de l’époque, les Beatles s’affichent bien peignés, tirés à quatre épingles. Ils sont très souriants, ils apparaissent sympathiques et s’amusent comme des enfants sur scène. Les Beatles font sensation, c’est tout de suite l’hystérie générale parmi leur public d’adolescentes.
Le 10 février les Beatles partent à Londres pour l’enregistrement de leur premier album : En une journée, pas moins de 79 prises pour 14 chansons. Les Beatles sont une machine à tubes, quand Parlophone sort leur premier album le 22 mars, ce dernier se hisse à la 9ème place du classement UK. Le 11 avril 1963 sort le single From Me To You qui se classe numéro un des ventes.
Il faut savoir qu’à l’époque le rock’n’roll est un genre qui n’est pas très pris au sérieux, les parents n’appréciaient généralement pas que leurs enfants en écoutent. Mais la sortie du documentaire Mersey Beat adoptant une attitude plus sociologique que musicale montrant les Beatles et d’autres groupes jouer va changer la vision du rock. Pour la première fois cette musique « jeune » est prise au sérieux.

La Reine Mère rencontre les Beatles

Les Beatles ont cette manière de charmer tout le public.  La une du Daily Mirror analyse ce phénomène : La Beatlemania. Les jeunes s’habillent et se coiffent comme les Beatles, ils en adoptent l’attitude.


Le premier tubes des Beatles.

Please Please Me ne se fera détrôner la première place qu’à la sortie de leur second album : With The Beatles le 22 novembre 1963. Lorsque leur single I Want To Hold Your Hand sort, plus d’un million d’exemplaires ont été commandés d’avance. Les Beatles ont conquis les Beatles.


All My Loving, écrite et chantée par Paul McCartney qui l’a imaginée comme un poème.  » C’est la première chanson pour laquelle les paroles me sont venues avant la mélodie dira t-il. »

1964 : La conquête de l’Amérique.
Si les Beatles ont un contrat chez EMi, la conquête de du continent Américain et du grand label Capitol ne fut pas une mince affaire. Fin 1963, Brian Epstein rencontre l’un de directeurs de Capitol et lui fait écouter la démo de I Want To Hold Your Hand. Capitol accepte de prendre le titre mais n’est pas enthousiaste.  Capitol observe cependant que les ventes des Beatles s’envolent aux Etats-Unis, un succès qui leur était inattendu.  Estimant que Capitol n’en fait pas assez pour la promotion des Beatles, Nicky Byrne chargé du merchandising du groupe organise une grande campagne. Il imprime 5000 t-shirts et les promet à toutes les filles qui accueilleront les Beatles lors de l’arrivée aux USA.
A leur arrivée sur le sol américain, c’est avant une grande surprise que les Beatles et Brian découvrent une horde de groupies hystériques, des meutes de journalistes, des policiers pour faire barrage. Il ne faudra que quelques jours aux Beatles pour occuper les deux premières places du Top albums US et du Top single.

L’arrivée des Beatles sur le sol américain à l’aéroport JFK

Le succès des Beatles est inégalable à l’époque. Ils s’ouvrent à de nouveaux horizons et puisent leur inspiration dans les textes de Bob Dylan, leu idole. L’album A Hard Day’s Night sort le 10 août 1964. Leur succès leur ouvre même les portes du cinéma. Les Beatles se consacrent au tournage de leur premier film : A Hard Day’s Night. L’année 1964 est une longue succession de tournées internationales, de couvertures médiatiques et de groupies hystériques.

Les Beatles pendant le tournage du film A Hard Day’s Night

Les Beatles voyagent dans le monde entier, même en Asie. George Martin rapporta  » A certains endroits, ils amenaient des tétraplégiques sur leurs fauteuils roulants pour qu’ils puissent les toucher, un peu comme Jésus en fait. »
A la fin de l’année les quatre garçons dans le vent sont épuisés.


When I Get Home, inspirée du blues Can I Get a Witness de Marvin Gaye.

Le 4 décembre 1964 sort Beatles For Sale, le quatrième album des Beatles. Oui les Beatles sont à vendre, ils ont déjà vendu des millions de disques, leur corps et leur image. Lennon commence à craque et sombre un peu dans les drogues et l’alcool, en témoignent les deux premières chansons : No Reply et I’m a Loser. On peut dire que c’est un album de transition, moins de chansons 100% love, plus d’introspection sous l’influence du folk dylanien.


I’m a Loser écrite Lennon, influences dylanesques, cette chanson représente ses premiers pas vers la longue recherche introspective qui caractérisera toute sa vie.


Composée par Paul, cette chanson s’inspire de Ringo décrivant les semaines de travail du groupe.

1965 : Les Beatles sont fatigués, ils en reviennent à leur vie paisible chacun de leur côté. John retourne dans sa demeure de Surrey avec sa femme Cynthia et son premier enfant Julian. Paul reste à Londres, George s’occupe aussi de son domaine à Surrey, la ferme de Kinfauns ou il vit avec le mannequin Patti Boyd. Ringo se lie à Maureen Cox, une coiffeuse de Liverpool choisir dans la queue du Cavern Club un soir.
Puis le 15 février, les Beatles retournent en studio pour enregistrer la bande son de leur second film : Help ! filmé dans les Caraïbes.  Le film connait un grand succès commercial mais connait moins d’éloges que le film précédent, les Beatles eux-mêmes détestent le film. Après ce tournage, les Beatles enregistrent la face B de la bande originale ne figurant pas dans le film. Le 14 juin, Paul McCartney composera Yesterday, un morceau qui deviendra le plus enregistré depuis ces 40 dernières années. Fin juillet, trio gagnant pour les Beatles, Help ! le single, Help ! le film et Help ! l’album se hissent en tête de leurs classements respectifs.
Help ! sera l’album d’une pré-transition musicale annonçant les innovations Rubber Soul.


The Night Before.


L’une des chansons les plus célèbres de l’histoire. Aujourd’hui près de 2000 artistes ont repris Yesterday.


Another Girl a été écrite par Paul, il y joue la guitare, John et George sont aux choeurs. 

Tagué: