Yazoo

Posted on 17/08/2011

4


Yazoo (ou Yaz aux États-Unis) était un duo de pop britannique formé en avril 1982 par Vince Clarke, qui était auparavant l’un des membres fondateurs du groupe Depeche Mode, et Alison Moyet, une jeune punkette à la voix soul. Les deux jeunes gens avaient croisé leurs chemins en 1981 dans un pub où Alison Moyet jouait avec son groupe alors que la participation de Vince Clarke aux futures apparitions de Depeche Mode se faisait déjà incertaine. Le duo nait officiellement au début de l’année 1982. En juillet 1983, après quelques morceaux qui eurent un grand succès radio (Don’t Go, Only You, Situation), et deux albums classés no 1 au Royaume-Uni, Vince Clarke et Alison Moyet se séparent au moment de la sortie de leur second album et annoncent la dissolution du groupe, à la grande surprise des Britanniques.

Peu après la dissolution de Yazoo, cette même année 1983, Vince Clarke fonde The Assembly, un concept encore plus éphémère que Yazoo. C’est seulement en 1985 que Vince Clarke trouvera sa voie en formant son groupe actuel, Erasure, qui dure depuis 26 ans et jouit toujours d’un solide succès dans certains pays européens comme la Grande-Bretagne, l’Allemagne et la Suède, ou bien encore en Amérique latine, notamment en Argentine. De son côté, Alison Moyet a mené une carrière solo plutôt réussie, mais sans parvenir à exporter sa musique hors du Royaume-Uni, en dépit d’une poignée d’albums solo d’obédience variété soul et blues tout à fait honorables.

En 1999, la maison de disques Mute Records sortit une compilation rassemblant tous les simples publiés par le groupe durant son année d’existence (de 1982 à 1983), accompagnés de quelques remixes les remettant au goût du jour.

Nullement fâchés, Alison Moyet et Vince Clarke sont toujours restés en contact et ont même reformé Yazoo en juin et juillet 2008, le temps d’une mini-tournée de quelques dates en Grande-Bretagne ainsi qu’en Allemagne.

Source Wiki

1982 : Only You

1982 : Don’t Go

1982 : Situation

1982 : The Other Side of Love

1983 : Nobody’s Diary