Danyel Gérard

Posted on 14/10/2011

1


Pionnier du rock en France avec le titre « D’où reviens-tu Billy Boy ? » en 1959, Danyel Gérard a multiplié les tubes, passant du twist (« La Leçon de twist », « Petit Gonzales ») au folk hippie avec le succès international « Butterfly » en 1969. Désormais rangé des tubes, il fait partager sa passion de la musique country à la radio et embarque dans les tournées nostalgiques.

Gérard Daniel Kherlakian, dit Danyel Gérard, est né à Paris le 7 mars 1939, d’un père arménien et d’une mère corse d’origine antillaise.

L’émergence du rock’n’roll au milieu des années 1950 saisit le jeune homme qui décide de tenter sa chance au micro. En septembre 1958, le précurseur Boris Vian lui écrit « D’où viens-tu Billy Boy ? » qui fait de Danyel Gérard l’un des pionniers du rock en France. Las, le service militaire obligatoire l’éloigne des studios. A son retour en 1962, le sémillant Johnny Hallyday a pris la place laissée vacante. Danyel Gérard poursuit néanmoins avec son groupe les Dangers et enregistre une poignée de 45 tours qui font les riches heures du twist : « La Leçon de twist», « Petit Gonzales » et « Le Marsupilami ». Avec Les Champions, il crée le succès « Je » (1963), première publication de la compagnie Disc’AZ. D’autres simples suivent : « America », « Memphis Tennessee », « D’accord d’accord », « Il pleut dans ma maison » et « Comme tu es jeune ». En 1964, il offre à Marie Laforêt son grand succès « Les Vendanges de l’amour », puis « Fais-la rire » à Hervé Vilard en 1966.

En 1969, alors qu’il vient de monter les éditions Dany Music et le label PDG, Danyel Gérard effectue son retour avec un look de barbu coiffé d’un chapeau. Son nouveau titre « Butterfly » est un carton mondial estimé à treize millions d’exemplaires vendus. Cette image est savamment entretenue pour les disques suivants : l’étonnant « Sexologie » (1970) alterne avec les tubes « Le Gypsy », « Un grand amour », « Les Temps changent », « Mélodie mélodie » ou « Marylou ». Le chanteur sort deux nouveaux albums au début des années 1980, Regards et Nostalgia in America (EMI), avant de se consacrer à la radio Music Box fondée en 1981. Désormais tourné vers la country, il publie un dernier album Good or Bad en 1991. En 2007, il participe à la tournée nostalgique Âge tendre et têtes de bois, puis lance le Country Music Show.

Source Music Story

1958 : D’où reviens-tu Billy Boy ?

1962 : La Leçon de twist

1962 : Petit Gonzales

1962 : Le Marsupilami

1963 : Je

1964 : Memphis Tennessee

1964 : D’accord d’accord

1971 : Butterfly

1970 : Sexologie

1973 : Le Gypsy

1975 : Il pleut dans ma maison

1975 : Un grand amour

1978 : Mélodie mélodie

1979 : Marylou

Posted in: I say yéyé