Falco

Posted on 02/11/2011

1


Falco, de son vrai nom Johann « Hans » Hölzel (19 février 1957 à Vienne – 6 février 1998 à Puerto Plata en République dominicaine) est un musicien, chanteur pop-rock et rappeur autrichien. Il fut parfois surnommé « le premier rappeur blanc ». Ses principaux succès auront été Der Kommissar (1982) et Rock me Amadeus (n°1 aux États-Unis en 1986).

Hans Hölzel est né à Vienne le 19 février 1957. Dès son jeune âge, son talent musical fut évident. On l’appelait même le « nouveau Mozart ». Ses parents divorcèrent et il habita avec sa mère et sa grand-mère. Il quitta l’école à 16 ans, et, après deux ou trois petits boulots, il décida de se lancer dans la musique. Il entra au Conservatoire de musique de Vienne et commença à jouer dans différents groupes, à Vienne comme à Berlin-Ouest. En 1977, il changea son nom en Falco, d’après un skieur est-allemand, Falko Weisspflog, et remplaça le k par un c, car il trouvait que c’était mieux pour le business international. Ce fut le début de sa carrière. Il pensa que jouer dans des groupes comme Umspannwerk, Drahdiwaberl, Spinning Wheel ou the Hallucination Company ne pouvait pas lui apporter tout ce qu’il désirait ; même si sa chanson Ganz Wien (à propos des trafics de drogues) fut un franc succès. Dans cette chanson, il jouait dans le noir, à la guitare basse. Quand Marcus Spiegel, de GIG records lui offrit un contrat solo, il accepta.

Ganz Wien fut inclus dans son premier album solo, Einzelhaft (1982), et fut le premier morceau à être interdit sur les radios, à cause de ses paroles critiquées. Son premier single, Der Kommissar, devint un succès international. La musique de Falco, inspirée par le style new wave et les premiers artistes rap des États-Unis, avec des paroles amusantes voire sarcastiques dans une mixture d’anglais-allemand-italien était quelque chose de totalement nouveau dans les pays germanophones, et même ailleurs. Der Kommissar se vendit à plus de 7 millions d’exemplaires, dont un million seulement en France. L’album Einzelhaft, produit par Robert Ponger, fut également un franc succès. L’album Junge Römer (Jeunes Romains), sorti en 1984, fut un flop, bien qu’apprécié par beaucoup de critiques. C’était trop raffiné, trop loin de son époque, pour être vendu massivement.

Ce fut en 1986 que Falco eut son plus grand succès. Pour l’album Falco 3 (1985), il choisit les frères Bolland des Pays-Bas comme producteurs. Le premier single Rock me Amadeus, devint numéro 1 en Autriche, Allemagne, Israël, Canada, Japon, Royaume-Uni… Alors que Falco pensait être au top, le single devint numéro 1 aux États-Unis le 29 mars 1986, et resta en tête du hit-parade pendant 3 semaines. Du jamais vu pour un chanteur germanophone. L’autre single de cet album, Jeanny, fut la source d’un grand scandale, car beaucoup de gens ont compris des viols et des meurtres dans les paroles. Jeanny fut interdit sur un bon nombre de radios (dans des magasins aussi), mais rencontra quand même beaucoup de fans. Falco joua son propre personnage dans deux films sortis à cette époque, Der Formel Eins Film et Geld oder Leber. Falco était au top, mais ce hit planétaire avait mis sur lui une grosse pression. Bien qu’il fût connu mondialement et eût beaucoup d’argent, sa vie privée était plus ou moins trouble. L’album suivant, Emotional, sortit en 1986, et les singles comme The Sound of Musik, Coming Home (la suite de Jeanny) et Emotional eurent plus ou moins de succès. En 1987, il enregistre le single Body Next to Body avec l’actrice et chanteuse Brigitte Nielsen.

Falco dut ensuite affronter de plus en plus de problèmes dans sa vie privée (mariage avec Isabella Vitkovic suivi d’un divorce, découverte en 1993 que sa fille Katharina n’était pas la sienne…) et des problèmes d’alcool. Les albums Wiener Blut (1988) produit par les frères Bolland et Data de Groove (1990), produit de nouveau avec Robert Ponger, restèrent plus ou moins dans l’ombre bien qu’ils fussent des chefs d’œuvre. La tournée de l’album « Wiener Blut » (1988) fut annulée par manque de réservation et remplacée par un unique concert à Oldenburg en 1988.

En 1992, Falco émergea comme un phénix de ses cendres avec l’album Nachtflug qui devint numéro 1 en Autriche. Le single Titanic resta dans le hit-parade pendant 18 semaines, l’album pendant 17. Pour la première fois en 6 ans, Falco repartit en tournée. Son apparition le 27 juin 1993 pendant le festival Vienna Donauinsel fut son apogée. Plus de 110 000 personnes assistèrent à ce concert qui laissa un souvenir indélébile chez beaucoup de fans.

Par la suite, il se concentra de nouveau sur sa vie privée pendant deux-trois ans, jusqu’à un nouveau hit, avec le single de style-techno Mutter, der Mann mit dem Koks ist da (1995), qui a eu principalement du succès en Allemagne. En 1996, Hans décida de quitter sa chère Vienne et déménagea en République dominicaine, fuyant les médias souvent indiscrets en Autriche. Après un nouveau single sorti en 1996, Naked, il travailla au suivant (et, comme il s’est avéré par la suite, dernier) album, lequel devait sortir avec le titre Egoisten. Malheureusement, Hans Hölzel mourut dans un accident de la route en République dominicaine le 6 février 1998 à 40 ans. Un bus en excès de vitesse a tamponné sa voiture alors qu’il venait de marquer un stop. Le nouvel album sortit, à titre posthume, sous le nom de Out Of The Dark. Deux singles en ont été tirés, Out of the Dark et Egoist, les deux entrèrent dans le hit-parade. L’enterrement de Falco eut lieu au Zentralfriedhof à Vienne le 14 février 1998.

Source Wiki

1981 : Der Kommissar

1982 : Maschine brennt

1985 : Rock Me Amadeus

1985 : Vienna Calling

1985 : Jeanny

1986 : The Sound of Musik

1986 : Coming Home (Jeanny Part 2)

1988 : Wiener Blut

1992 : Titanic

1995 : Mutter, der Mann mit dem Koks ist da

1996 : Naked

1998 : Out of the Dark