Propaganda

Posted on 06/11/2011

1


Le groupe allemand Propaganda est l’auteur en 1985 d’un album novateur de new wave dance, qui contient en germe les débuts de l’electro, A Secret Wish. Cet album et les tubes « Duel » et « p: Machinery » contribuent à lancer le label ZTT fondé par le producteur Trevor Horn. Moins guilleret que la synt pop anglaise, le style de Propaganda puise dans les racines du rock industriel et du rock planant allemand, avec des inflexions dance pour ses titres les plus remuants. Claudia Brücken, chanteuse principale de ce premier album, quitte rapidement Propaganda pour une carrière solo. Le groupe continue tant bien que mal et doit s’incliner après l’échec de 1234 en 1990. Propaganda continue d’exister sous forme de duo, mais sans avoir ré-enregistrer de disque. Une Deluxe Edition en deux CD de A Secret Wish sort en 2010.

Propaganda se forme en 1982 à Düsseldorf (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) autour du noyau Ralph Dörper (producteur), Andreas Thein (producteur) et Susanne Freytag (chant). Le groupe s’adjoint ensuite les services de Michael Mertens (batterie) et Claudia Brücken (chant). A la base Ralph Dörper est issu du courant industriel avec son premier groupe Die Krupps. Propaganda est bientôt signé sur le label ZTT, que le producteur Trevor Horn fonde en 1983. L’ancien Buggles et Art of Noise commence alors à vouloir développer un son nouveau qui colle parfaitement avec les compositions de Propaganda.

A la fois inspiré par la new wave façon synth pop, le rock industriel, le rock dit planant, et la musique de danse, Propaganda préfigure à sa façon l’electro des années quatre-vingt-dix. Propaganda retient l’attention des son premier simple « Dr. Mabuse », qui est un hit en Allemagne et en Angleterre en 1984. Andreas Thein quitte Propaganda après ce premier single. Le très synth pop « Duel » est sans mal un tube européen mineur, l’explosion n’est plus loin et survient avec le novateur « p: Machinery »en juillet 1985. La France fait en particulier un très bon accueil au titre qui est numéro dix des ventes.

L’album A Secret Wish sort en juin 1985 et fait de Propaganda l’un des groupes les plus en vue de l’année. De sombres questions de rémunération viennent vite troubler la bonne entente du combo, et Claudia Brücken quitte le groupe tout en restant sous contrat avec ZTT. L’imbroglio se dénoue lorsque ZTT rend son contrat à Propaganda. Le trio restant cherche alors de nouveaux musiciens et revient en 1990 avec 1234. Produit par des membres de Tears for Fears, 1234 est un semi -échec commercial et un album des plus moyens.

Propaganda tente de se reformer en 1998 avec Claudia Brücken, quelques titres sont enregistrés dont un  avec Martin Gore à la guitare, mais rien ne sort finalement et en 2002 le projet est abandonné. Propaganda continue ensuite d’exister sous la forme du duo Susanne Freytag et Michael Martens mais n’enregistre plus. Devenu culte, A Secret Wish connaît de nombreuses rééditions, dont le double CD Deluxe Edition en 2010.

Source Music Story

1984 : Dr. Mabuse

1985 : Duel

1985 : p:Machinery

1990 : Heaven Give Me Words

1990 : Only One Word

1990 : How Much Love

1991 : Wound in My Heart