Pierre Richard

Posted on 15/11/2011

7


Pierre Richard, de son vrai nom Pierre Richard Maurice Charles Léopold Defays, est un acteur, réalisateur, scénariste et chanteur français, né le 16 août 1934 à Valenciennes.

Il a souvent tenu des rôles de personnages burlesques et rêveurs, gaffeurs et bondissants, mais souvent charmeurs, tels que François Pignon et François Perrin dans les films de Francis Veber. Il est souvent surnommé « Le Grand Blond » depuis le film Le Grand Blond avec une chaussure noire.

Ancien élève du lycée Albert-de-Mun de Nogent-sur-Marne, à ses débuts, il fait du théâtre avec Antoine Bourseiller tout en se produisant dans des cabarets parisiens (comme l’Écluse) avec ses premiers sketches qu’il compose avec Victor Lanoux.

Il débute au cinéma en 1967 avec Alexandre le bienheureux d’Yves Robert. En 1970, il réalise son premier film, Le Distrait, produit par La Guéville, maison de production d’Yves Robert et de Danièle Delorme, suivi des Malheurs d’Alfred en 1972 et de Je sais rien, mais je dirai tout en 1973. Il retrouve Yves Robert pour tourner Le Grand Blond avec une chaussure noire, ainsi que sa suite, Le Retour du grand blond, tous deux scénarisés par Francis Veber. Ce dernier lui confie ensuite le premier rôle de son premier long-métrage en tant que réalisateur, Le Jouet. Veber et Richard entament alors, au début des années 1980, une collaboration fructueuse qui verra naître La Chèvre, Les Compères et Les Fugitifs, trois comédies à succès où Richard partage l’affiche avec Gérard Depardieu. Il revient à la réalisation avec On peut toujours rêver en 1991 et Droit dans le mur en 1997.

En 1987, il produit et réalise, à Cuba et en Amérique Latine, un documentaire sur Che Guevara, personnage qu’il reconnaît avoir admiré comme beaucoup de jeunes de l’époque et auquel il souhaitait rendre hommage, Parlez-moi du Che.

En 2005, Pierre Richard est président du jury du Festival des Très Courts. La même année un documentaire lui est consacré, Pierre Richard, l’Art du Déséquilibre, réalisé par Jérémie Imbert et Yann Marchet. Ce film retrace la carrière du « Grand Blond » à travers les témoignages d’artistes ayant collaboré avec lui: Marie-Christine Barrault, Maurice Barrier, Jane Birkin, Clovis Cornillac, Vladimir Cosma, Mireille Darc, Danièle Delorme, Gérard Depardieu, Jean-Pierre Dionnet, Christophe Duthuron, Henri Guybet, Victor Lanoux, Georges Lautner, Paul Le Person, Stéphane Lerouge, Valérie Mairesse, Danièle Minazzoli, Carlos Morelli, Damien Odoul, Marco Pico, Yves Robert, André Ruellan, Danièle Thompson, Francis Veber.

Le début de l’année 2006 sera marqué pour Pierre Richard par le César d’honneur qui lui a été décerné pour l’ensemble de sa carrière par l’Académie des arts et techniques du cinéma et remis par le comédien Clovis Cornillac, un de ses récents partenaires dans Le Cactus.

En 2008, il tourne pour la première fois en sol québécois, un film qui a pour titre Le Bonheur de Pierre sorti en février 2009 au Canada et en février 2010 en France.

Il revient au cinéma en 2009 avec deux films : Cinéman, où il joue son propre rôle, et Victor, dans lequel il a le rôle-titre.

Source Wiki

1983 : Madame Sardine

1985 : Le Câblé accablé