Guesch Patti

Posted on 09/12/2011

2


Danseuse, actrice et chanteuse, Guesh Patti a connu son heure de gloire avec la sulfureuse chanson intitulée « Étienne », restée cinq semaines n°1 début 1988, et le vidéo clip réalisé pour l’occasion qui marqua les esprits. Après ce démarrage en fanfare, le succès s’est fait plus rare malgré de belles réalisations.

Ex-petit rat de l’Opéra, Guesch Patti, née Patricia Porasse le 19 mars 1946 à Paris, hésitera toujours entre deux carrières, celle de danseuse et celle de chanteuse. Elle a notamment travaillé avec les chorégraphes Roland Petit, Pina Bausch et Carolyn Carlson.

En 1966, elle forme le duo Yves et Patricia, se consacre ensuite à la danse, puis se retrouve, en 1982, dans le groupe Da Capo.

En 1987, sous le nom de Guesch Patti, elle enregistre « Étienne », qui sera un énorme hit (accompagné par un clip érotico-chorégraphique) : 700 000 exemplaires vendus en France et 800 000 à l’étranger. La chanson aux paroles sulfureuses reste cinq semaines d’affilée numéro un du Top 50 (janvier 1988) et marque les esprits.

Son premier album, intitulé Labyrinthe (mai 1988), inclut ce single ainsi que « Let Be Must The Queen » (n°25) et obtient de nombreuses récompenses dont la Révélation de l’année aux Victoires de la musique en 1988.

Guesch Patti connaît ensuite un succès moindre pour son deuxième album Nomades (1990), qui compte les singles « Comment dire », « Nomades » et « L’homme au tablier vert » : aucun ne se classe et l’album, malgré son univers attachant, est un échec commercial, tout comme le suivant, Globe, en 1992.

En 1995, elle présente son quatrième et meilleur album à ce jour, Blonde, mélange (moins commercial) de rock, de jazz et de rap. En majeure partie composé par Dimitri Tikovoï (Trash Palace), trois des titres sont à retenir, « La Marquise », « Blonde » (écrit par Etienne Daho), et « Amnésie ». Françoise Hardy lui écrit aussi le titre « Un peu… beaucoup ». Le réalisateur Peter Greenaway utilise certains titres dans la bande originale de The Pillow Book (1996).

Son cinquième album, le très sombre Dernières Nouvelles (2000) réalisé avec son partenaire d’écriture Christophe Rose, sort également en DVD en 2002, année où elle enregistre le titre « Dans tes yeux » avec Gonzales sur son album Presidential Suite.

Elle met ensuite sa carrière de chanteuse entre parenthèses, au profit du cinéma ou du théâtre. Après Elles (1997) de Luis Galvao Teles, aux côtés de Miou Miou, elle joue le rôle d’Ingrid dans la comédie Suzanne (2007) réalisée par Viviane Candas, ou apparaît dans les pièces L’Opéra de quat’sous et Les Monologues du vagin.

Lauréate du Prix de printemps 2008 de la SACEM, Guesch Patti promet un retour à la chanson.

Source Music Story

1984 : Somnifères (groupe Dacapo)

1987 : Étienne

1988 : Let be must the queen

1988 : Cul Cul Clan

1988 : Bon anniversaire

1990 : L’homme au tablier vert

1990 : Comment dire

1990 : Nomade

1992 : Wake up

1990 : Mélomane

1995 : La marquise

1995 : Amnésie