François Corbier

Posted on 14/12/2011

2


François Corbier est né le 17 octobre 1944 à Paris. Il commence à faire de la musique en jouant de la guitare avec son frère aîné. En 1962, les deux forment le groupe Gouate & Mallat et se produisent dans plusieurs cabarets. Quelques années plus tard, inspiré par les chansons « flash » de Claude Serra, François Corbier présente un spectacle nommé Ne nous flashons pas. Le principe est de jouer sur scène quarante petites chansons en un temps record de vingt minutes.

En 1967, lorsqu’il fait la rencontre de Jean-Pierre Elkabbach, ce dernier le fait intégrer à la radio France Inter.

Durant la période qui suit, le musicien fréquente des personnalités comme Serge Lama , Michel Sardou et Alain Barrière , qui est le producteur de son premier disque sorti en 1968. À partir de 1970, François Corbier se produit pendant plus d’une quinzaine d’années dans plusieurs cabarets, dont : L’Écluse, l’Échelle de Jacob, le Port du Salut, le Don Camillo, la Villa d’Este ou le Caveau de la République. En parallèle, il prend part à un bon nombre d’émissions radio sur France Inter, Europe 1, RTL, etc. Il participe à quelques programmes télévisuels de France 3, de RMC et de la RTBF.

Alors qu’il est âgé de trente-huit ans, l’artiste est remarqué par Jacqueline Joubert, qui lui donne l’opportunité de devenir animateur pour la télévision.

Ainsi en 1982, François Corbier présente sur Antenne 2 l’émission pour jeune intitulée Récré A2. C’est en 1987, lorsque Jean-Luc Azoulay lui propose de rejoindre l’équipe du Club Dorothée, que l’animateur connaît une véritable popularité dans l’animation télévisée. En parallèle, il poursuit son œuvre musicale. Il sort des chansons et des disques produits par AB Disques : Nous les mille-pattes en 1984, Le Nez de Dorothée et Les Poissons do en 1986, Sans ma barbe en 1988 et Laissez les mamies faire en 1995.

En 1996, il quitte le Club Dorothée, mais revient l’année suivante, en juillet, avant que l’émission ne s’arrête définitivement au mois d’août.

François Corbier en profite alors pour se consacrer à sa musique. En 2001, il sort Carnet mondain. Après plusieurs tournées, en 2003 il met sur le marché l’album live, Toi, ma guitare et moi ; suivi d’un autre en 2005, Tout pour être heureux.

Après plusieurs années avec sa guitare, François Corbier affectionne toujours autant le fait de composer et chanter ses chansons qu’il sait si bien embellir d’humour et de philosophie. Ainsi, après avoir effectué une grande tournée durant les années 2007 et 2008, il sort son quatrième album en 2009.

Source Premiere

1986: Le Nez de Dorothée

1987 : Sans ma barbe

1990 : Patati Patata (La faute à Pat Leguen)

1995 : Laissez les mamies faire (w/ Dorothée)

2005 : Règles bleues