Irene Cara

Posted on 29/12/2011

0


La chanteuse et actrice américaine Irene Cara restera éminemment célèbre pour ses deux tubes planétaires issus des bandes originales des films Fame (1980) et Flashdance (1983), respectivement intitulés « Fame » et « Flashdance…What a Feeling ».

D’origines portoricaine, cubaine et française, la chanteuse américaine Irene Escalera, alias Irene Cara, naît le 18 mars 1959 dans le quartier du Bronx à New York. Elle étudie le piano, la danse et le théâtre et sort diplômée de la Professional Children’s School de Manhattan. En 1967, elle joue dans la comédie musicale Maggie Flynn à Broadway, puis tourne pour la télévision et dans quelques films, notamment dans Roots :The Next Generations (1979) de Bertha Palmer Haley.

En 1980, Irene Cara joue le rôle de Coco Hernandez dans le célèbre film Fame (1980) d’Alan Parker, dans lequel elle chante la chanson-titre ainsi que « Out Here on My Own », deux tubes qui propulsent sa carrière et qu’elle interprète à la cérémonie des Oscars.

En 1983, Irene Cara coécrit, avec Giorgio Moroder et Keith Forsey, et interprète la chanson « Flashdance… What a Feeling » pour la bande originale du film Flashdance (1983) de Don Simpson et Jerry Bruckheimer. Ce succès historique lui permet de remporter, entre autre, un second Oscar de la meilleure chanson, un Grammy Award de la meilleure performance vocale féminine, puis un Golden Globe Award de la meilleure chanson originale.

L’année suivante, elle joue dans le film City Heat (1984) de Richard Benjamin aux côtés de Clint Eastwood et Burt Reynolds, et pour lequel elle chante « Embraceable You » et « Get Happy » et coécrit « City Heat » interprété par le jazzman Joe Williams.

Si la carrière de chanteuse d’Irene Cara est ainsi beaucoup liée au cinéma, elle comporte également trois albums en solo intitulés Anyone Can See (1982), What A Feelin’ (1983) et Carasmatic (1987), le second étant bien sûr le plus connu car incluant le tube « Flashdance… What a Feeling », mais n’ayant néanmoins pas rencontré un grand succès, le public ayant privilégié l’album de la bande originale du film.

La carrière d’Irene Cara se bornera ensuite à quelques chansons figurant sur des compilations éparses, telle « Forever My Love » sur Gay Happening Vol. 12 (2006), son travail avec son groupe Hot Caramel et des apparitions lors de shows télévisés.

Source Music Story

1980 : Fame

1983 : Flashdance… What a Feeling

1984 : Breakdance