Gilbert Montagné

Posted on 02/01/2012

1


Gilbert Montagné, artiste aveugle, est en quelque sorte le Stevie Wonder de la variété française. « The Fool », « Les Sunlights des tropiques », « On va s’aimer », autant de tubes pour ce chanteur. Personnage toujours positif, Gilbert Montagné participe à de nombreuses émissions de télévision, où il prône sans relâche la tolérance. Unplugged en 2009 réunit douze de ses titres fétiches dans des versions dépouillées.

Gilbert Montagné a vu le jour le 28 décembre 1951 dans le vingtième arrondissement de Paris. Né prématurément, il est aveugle dès la naissance. La famille, dont il est l’un des quatre enfants, ne néglige pas la musique et Gilbert Montagné reçoit un enseignement classique dans un établissement spécialisé jusqu’à ses 10 ans. Tout seul, il se retourne vers la variété, le jazz et le rock. De 10 à 16 ans, il suit un cursus à l’Institut national des jeunes aveugles. C’est à cette époque qu’il décide de devenir musicien.

Âgé de 16 ans, il commence à passer quelques auditions dans les maisons de disques. Malheureusement, un reproche lui est fait : il semble trop « américain ». Il enregistre tout de même un premier 45-tours « Quand on ferme les yeux » qui ne connaît aucun succès. Il s’expatrie alors aux Etats-Unis, à Miami où il rejoint sa sœur qui est professeur de français. Il suit un cursus d’études musicales classiques à l’université. Très vite, il forme un groupe et joue dans des boites de Miami et de New-York.

Alors qu’il a décidé de s’installer définitivement aux Etats-Unis, Salvatore Adamo le persuade de revenir en Europe. Gilbert écoute ses conseils et en 1971, il enregistre le titre « The Fool » avec les choristes de Joe Cocker et d’Elvis Presley. C’est un tube : il se classe n°1 dans 12 pays. L’album du même nom sort en 1972. La médiatisation commence alors. Julien Clerc l’invite sur la scène de l’Olympia et tourne un court métrage biographique. En 1976, sort son album Il Faut Que Ça Swingue.

Gilbert Montagné s’exile aux Etats-Unis et au Canada pour retrouver l’anonymat. Il joue de nouveaux dans des clubs de jazz. Il rencontre celle qui deviendra sa première femme, Maureen Byrne, et en 1975 son premier garçon, Eric, vient au monde. Après cinq ans de vie passée outre atlantique, Johnny Hallyday lui demande de participer à sa tournée : Gilbert Montagné revient en France et sort en 1979 « Believe in Me » extrait de l’album Ta Vie qui sortira en 1980. En 1984, avec la complicité de Didier Barbelivien, il sort son album Liberté, qui contient des chansons comme « On va s’aimer » et « Les Sunlights des tropiques ». Il monte sur les planches de l’Olympia en 1985 et 1986. En 1985, il devient une nouvelle fois papa avec la naissance de son deuxième fils, Nicolas. Gilbert Montagné s’est fait sa place sous les sunlights de la scène musicale française. Le succès de l’album Liberté est une consécration pour Gilbert Montagné, qui continue à sortir des 45-tours et des albums : Vivre en Couleurs en 1985, Entre Douceur et Violence en 1989. En 1990, il part s’installer avec toute sa famille au Canada. Durant cette décennie, il enregistre encore d’autres albums, de Rien Qu’une Amitié (1993) au Live à l’Olympia (1998), sans oublier les différentes compilations. En 1997, paraît l’autobiographie intitulée Les Yeux du cœur. Les années 2000 sont marquées par la sortie de nombreuses compilations mais aussi de nouveaux albums : Rien Sans Ton Amour (2002) et Get Ready (2006). En 2009, Gilbert Montagné offre à son public douze de ses tubes dans des versions dépouillées sur Unplugged.

Source Music Story

1971 : The Fool

1972 : Aime-moi

1972 : Baby I feel so fine

1973 : Elle chantait ma vie en musique

1979 : Believe in Me

1983 : On va s’aimer

1984 : Just For Tonight

1984 : Les sunlights des tropiques

1984 : Au soleil – Robinson Crusoé

1989 : Perdu dans New-York