Billy Ocean

Posted on 27/02/2012

0


Star des années 1980, le Trinidadien Billy Ocean est de retour en 2009 avec l’album Because I Love You. Ce chanteur de soul et de R&B a signé quelques tubes qui se sont hissés en tête des classements, comme « Are You Ready » en 1981, « Carribbean Queen (No More Love on the Run) » et « Loverboy » en 1984, « There’ll Be Sad Songs (To Make You Cry) » et « When the Going Gets Tough, the Tough Get Going » en 1986, puis « Get Outta My Dreams, Get into My Car » en 1988.

Né Leslie Sebastian Charles, le 21 janvier 1950 à Fyzabad, Trinidad-et-Tobago, Billy Ocean émigre à Londres en 1959. Il se met très vite sur le marché du travail, occupant des emplois dans le prêt-à-porter ou dans les usines Ford.

Billy Ocean consacre son temps libre à l’écriture de chansons, et sort son premier simple, intitulé « Scorched Earth », en 1974, tandis que le suivant, « Love Really Hurts Without You » atteint la seconde place des classements britanniques, tout comme « Red Light Spells Danger » en 1977. Il poursuit sa percée avec les albums City Limit (1980), Nights (Feel Like Getting Down) (1981) qui contient le succès « Are You Ready » (Top 10 américain), puis Inner Feelings en 1982.

C’est l’album Suddenly (1981), produit par Keith Diamond, qui remet Billy Ocean en selle, grâce au simple « Carribbean Queen (No More Love on the Run) » classé n° 1 aux Etats-Unis. Les titres « Loverboy », « Suddenly » ou « Mystery Lady », contribuent également au succès du disque qui se vendra à deux millions d’exemplaires. Produit par Barry Eastmond, l’album Love Zone (1986) rencontre un succès similaire avec un titre classé n° 1, « There’ll Be Sad Songs (To Make You Cry) », et « When the Going Gets Tough, the Tough Get Going » issu de la bande originale du film The Jewel of the Nile (1985) de Lewis Teague (avec Michael Douglas, Kathleen Turner et Danny DeVitto en tête d’affiche). Billy Ocean place encore un titre en tête des classements, « Get Outta My Dreams, Get into My Car », issu de l’album Tear Down These Walls (1988) incluant également le tube « The Colour of love », avant de garder le silence durant plusieurs années.

Sa tentative de retour, avec l’album Time to Move On (1993) qui se solde par un échec commercial, est encadrée par l’édition de deux compilations, Greatest Hits (1989) et Love is For Ever (1997). En 2002, la Westminster University lui décerne un Honorary Doctor of Music degree.

De retour sur scène en 2007, Billy Ocean se lance dans une grande tournée en 2008, et, l’année suivante, pour illustrer la sortie d’un nouvel album intitulé Because I Love You (février 2009), où se retrouvent ses racines caribéennes à travers des mélanges de soca et de reggae.

Source Music Story

1976 : Love Really Hurts Without You

1976 : Stop Me (If You’ve Heard It All Before)

1977 : Red Light Spells Danger

1984 : Caribbean Queen (No More Love on the Run)

1985 : Loverboy

1985 : Suddenly

1986 : When the Going Gets Tough, the Tough Get Going

1986 : There’ll Be Sad Songs (To Make You Cry)

1988 : Get Outta My Dreams, Get into My Car