Bad (1986 – 1990)

Posted on 07/03/2012

0


En 1987, Michael Jackson sort l’album Bad et part pour la première fois en tournée mondiale sans ses frères. L’année suivante, il sort un film réunissant plusieurs de ses clips, Moonwalker, dans lequel jouent notamment Joe Pesci et Sean Lennon, ainsi qu’une biographie intitulée Moonwalk. Moonwalker devient la vidéo musicale la plus vendue de tous les temps (battant ainsi son propre record de The Making of Thriller). Pendant un certain temps, Bad a été le deuxième album le plus vendu, avec plus de 39 millions de copies à travers le monde dont 10 aux États-Unis et 5 en Angleterre, record inégalé.

Bad est encore un énorme succès pour Jackson. Même si l’album n’atteint pas les records de ventes de Thriller, il contient néanmoins plus de numéro 1. I Just Can’t Stop Loving You est enregistré en espagnol et en français sous les titres respectifs de Todo Mi Amor Eres Tu et Je ne veux pas la fin de nous.

Le clip du morceau Bad, réalisé par Martin Scorsese, est tourné dans le métro new-yorkais, dans une station désaffectée, qui est détruite une semaine après le début du tournage (l’équipe a dû reconstituer la station dans les moindres détails).

Par ailleurs, les clips de The Way You Make Me Feel, Man in the Mirror (appel à la paix et à l’amour, dont le clip montre les grands moments du xxe siècle et dénonce la pauvreté dans le monde), Dirty Diana (où Jackson reproduit un mini-concert rock avec en guest star le guitariste Steve Stevens), Another Part Of Me (clip live du Bad Tour 88), Smooth Criminal (reprenant les moments forts du film Moonwalker), Liberian Girl puis Leave Me Alone sont une nouvelle série de succès.

Michael Jackson entre à nouveau dans l’histoire musicale en devenant le premier artiste à avoir cinq singles d’un même album classés no 1 aux billboards américains. Neuf singles en ont été extraits.

Selon le producteur Quincy Jones, dans la réédition de cet album en 2001, la chanson-titre Bad devait être un duo avec son rival de longue date le chanteur Prince, mais finalement ce dernier déclina la proposition.

À la différence de Thriller et de Off The Wall, Michael Jackson est le compositeur principal de l’album puisque sur onze titres, il en compose neuf.

Sa voix y est plus rocailleuse et, musicalement, Bad a un son beaucoup plus brut et métallique que Thriller ; une rythmique plus complexe (Smooth Criminal notamment) ; et il n’y a aucun répit, tous les titres étant rythmiques sauf seulement trois lents : I Just Can’t Stop Loving You, Man in the Mirror et Liberian Girl.

Source Wiki

I Just Can’t Stop Loving You

Bad

The Way You Make Me Feel

Man in the Mirror

Dirty Diana

Another Part of Me

Smooth Criminal

Leave Me Alone

Liberian Girl