Wham!

Posted on 09/04/2012

2


Le duo britannique Wham! formé par George Michael et Andrew Ridgeley a connu un succès fulgurant entre 1983 et 1986, avec une pop synthétique facile et efficace. En témoigne la série de hits « Club Tropicana », « Wham Rap! » (1983), « Wake Me Up Before You Go Go », « Freedom » (1984) et les ballades « Careless Whisper » et « Last Christmas ». Seul George Michael profite de ce tremplin à une carrière solo au sommet.

Wham!, l’un des groupes les plus populaires de la pop anglaise, est formé par deux camarades de classe originaires du sud du Royaume. George Michael (né Georgios Kyriacos Panayiotou le 25 juin 1963) et Andrew Ridgeley (26 janvier 1963) se rencontrent sur les bancs de la Bushey Meads School. Tous deux se joignent au groupe ska The Executive avant de s’associer en créant Wham! en 1981.

Après quelques demos domestiques, le duo mené par la forte personnalité de George Michael (principal compositeur et producteur) est signé par Epic qui sort leur « Wham Rap! » en juin 1982. Un passage dans l’émission Top of the Pops suffit à déclencher l’engouement pour « Young Guns (Go for It!) » qui grimpe à la 3ème place des charts. « Bad Boys » et « Club Tropicana » (tous deux n°4) enfoncent le clou. L’album Fantastic (n°1) en récolte les fruits à l’été 1983. Wham! participe au renouveau d’une pop anglaise fraîche et moderne avec Culture Club et Duran Duran.

La vague de popularité s’étend avec la sortie de « Wake Me Up Before You Go Go » en mai 1984 : le single est n°1 des deux côtés de l’Atlantique. Il est rejoint par le succès énorme de la ballade « Careless Whisper » pendant l’été, suivi de « Freedom » et « Last Christmas » (couplé à « Everything She Wants »). Comme il se doit, l’album Make It Big (octobre 1984) rafle tout sur son passage. En avril 1985, le duo est le premier groupe occidental à se produire en Chine, et en juillet, il apparaît au concert de charité du Live Aid organisé au stade de Wembley par Bob Geldof.

L’année 1986 est fatale à Wham! dont la formule s’essoufle. Le groupe fait ses adieux à Wembley le 28 juin, juste avant la sortie de Music from the Edge of Heaven, rassemblant quelques inédits et le hit final « The Edge of Heaven » (n°1). Cet arrêt en pleine popularité lance la carrière solo de George Michael qui enregistre l’album Faith dans la foulée, et devient l’un des plus gros vendeurs de disques de la décennie suivante.

Source Music Story

1982 : Wham Rap! (Enjoy What You Do)

1982 : Young Guns (Go For It)

1983 : Bad Boys

1983 : Club Tropicana

1984 : Wake Me Up Before You Go-Go

1984 : Freedom

1984 : Everything She Wants

1984 : Last Christmas

1985 : I’m Your Man

1986 : The Edge Of Heaven

1986 : Where Did Your Heart Go?

Publicités