Chagrin d’Amour

Posted on 16/04/2012

1


La carrière de Chagrin d’Amour, c’est avant tout « Chacun fait (c’qui lui plaît) ». Ce titre parlé façon rap, est une première en France en 1981. Le texte sublime posé sur une rythmique dansante, envahit très vite les radios, les pistes de danse, et finalement l’insonscient collectif. « Chacun fait (c’qui lui plaît) » saute allègrement les frontières et connait plusieurs versions, dont une japonaise en 2007. Chagrin d’Amour emporté dans la tourmente ne réedite pas ce succès hors norme et disparait vite du paysage musical.

Valli, fraichement arrivée des Etats-Unis, forme le duo Chagrin d’Amour avec Grégory Ken. Sur une rythmique de Gérard Presgurvic et un texte de Philippe Bourgoin, qui va durablement marquer l’inconscient collectif; le duo pose le texte avec un phrasé rap alors inconnu en France.

Après l’élection de François Mitterand, la France se lâche, la fête est partout. « Chacun fait (c’qui lui plaît) » est l’hymne idéal des nuits sans dormir, des rencontres passagères, de la vie brûlée par les deux bouts. Le titre force les frontières et devient un tube international, entendu de Bali à New York.

L’album Chagrin d’Amour (1982) ne connait pas le même succès, un titre ne fait pas un album. Chagrin d’Amour excelle dans la démesure et les provocations, Virgin impressionné les signe pour un second album. Mon Bob et Moi se veut album de variétés, alors que Grégory Ken veut amplifier le côté rap destructeur du duo. L’échec est colossal.

Valli commence ensuite une carrière solo puis devient animatrice radio. Grégory Ken fait une brève carrière personnelle avant de travailler pour Canal +. Il décède en 1996. « Chacun fait (c’qui lui plaît) » est l’instantané à jamais figé d’une période à l’intensité et à l’insouciance révolue.

Source Music Story

1981 : Chacun fait (c’qui lui plaît)

1982 : Bonjour (v’là les nouvelles)

1986 : Valli – The More I See You

Publicités