Aswad

Posted on 22/07/2012

0


Aswad défend un reggae commercial depuis sa formation en 1975, le groupe a sorti un total de vint-et-un albums et reste populaire en Grande-Bretagne. Parti d’un reggae roots bien ficelé avec Aswad (1976), le groupe évolue ensuite vers un son mâtiné de pop, de soul et de dancehall pour parvenir à Distant Thunder (1988), son principal succès en terme de ventes.

Brinsley Forde (chant, guitare) forme Aswad en 1975 avec Angus Gaye dit Drummie Zeb (chant, batterie). Brinsley Forbe a alors un passé d’acteur derrière lui. Signé par Mango, division d’Island, en tant que groupe de reggae anglais, Aswad connaît une première période faste sur le label de Chris Blackwell.

Aswad, le premier album du groupe en 1976,  propose un reggae roots avec des influences rock et soul comme il se doit à cette période. Moins populaires que Steel Pulse, Aswad pour suit dans cette voie jusqu’au début des années 80. Le tournant se produit avec Rebel Souls (1984) où Aswad privilégie les reprises et adopte un style influencé par la dance music.

Le résultat c’est « Don’t Turn Around » en 1988, leur premier et seul no 1 du top anglais. L’album Distant Thunder est lui no 10 cette année-là. En fait Aswad s’éloigne alors totalement du reggae roots, le groupe flirte de plus en plus avec l’electro dub et la techno dance.

Toujours populaire en Grande-Bretagne, Aswad revient parfois à un répertoire roots, comme Roots Revival (1999). Mais c’est pour mieux repartir ensuite sur les chemins d’un reggae spatial, Aswad vs. the Rhythm Riders en 2006 est plus proche de Alpha and Omega ou Dub Syndicate que de Burning Spear.

Source Music Story

1984 : Chasing for the Breeze

1984 : 54-46 (Was My Number)

1988 : Don’t Turn Around

1988 : Give a Little Love

1988 : Set Them Free

1989 : Beauty’s Only Skin Deep

1989 : On and On

1990 : Next to You

1990 : Smile

1993 : Dancehall Mood

1994 : Shine

1994 : Warriors

1995 : You’re No Good

1995 : If I Was