Suicidal Tendencies

Posted on 05/08/2012

1


Formé en 1981 à Venice (Californie), Suicidal Tendencies est mené par le chanteur Mike Muir. Suicidal Tendencies s’apparente au hardocre mais aussi au funk metal, avec un don particulier pour générer un bordel musical très punk dans l’esprit. La formation de Suicidal Tendencies est particulièrement instable, ce qui n’empêche pas le combo de sortir des albums qui sont des références du genre. Suicidal Tendencies (1983), How Will I Laugh Tomorrow While I Can’t Even Smile Today (1988), Lights…Camera…Revolution! (1990), et The Art of Rebellion (1992) figurent au panthéon de ces années. Mike Muir s’investit aussi dans Infectious Grooves et se produit en tant que Cyco Miko, surtout après la séparation de Suicidal Tendencie en 1995. Le retour du groupe en 1997 n’est pas couronné de succès, Freedumb (1999) et Free Your Soul and Save My Mind (2000) étant tout juste médiocres. Suicidal Tendencies sort un nouvel album en 2012, douze ans après son dernier essai en date.

Suicidal Tendencies se forme en 1981 à Venice (Californie) sous l’impulsion de Mike Muir (chant). D’abord orienté punk, Suicidal Tendencies monte en puissance aidé par quelques controverses. Le nom du groupe lui-même est accusé d’être une invitation au suicide, et les membres du groupe sont suspectés de collusion avec le gang des Venice White Boyz. Le bandana que porte en permanence Mike Muir peut effectivement faire penser aux signes de ralliements des gangs, surtout que Suicidal Tendencies inspire son propre gang, The Suicidal Cycos.

Cette mauvaise réputation sert le groupe qui signe un contrat en 1983, sans s’être jamais vraiment pris au sérieux. L’album Suicidal Tendencies en 1983 est d’ailleurs un joyeux bordel où punk, metal, et funk s’entrechoquent allègrement. Le titre « Institutionalized » connaît lui un bon succès via sa diffusion sur MTV. Après maints mouvements de personnel, Suicidal Tendencies revient en 1987 pour un décevant Join the Army, qui fait la part trop belle au metal et perd du coup l’originalité des débuts.

Suicidal Tendencies est de retour en 1988, sans échapper à un nouveau changement de formation, pour un album de thrash metal mélodique réussi How Will I Laugh Tomorrow If I Can’t Even Smile Today. En 1989, Suicidal Tendencies accueille une recrue de choix en la personne du bassiste Robert Trujillo. Le groupe réunit alors deux EPs déjà parus en un album intitulé Controlled by Hatred/Feel Like Shit…Deja Vu, qui offre tout de même deux inédits et devient le premier disque d’or de Suicidal Tendencies. Pour une fois le personnel reste stable et Lights…Camera…Revolution! est marqué par un son à base de funk metal. L’album est un nouveau succès pour Suicidal Tendencies alors au faîte de sa puissance.

C’est à cette période que Mike Muir forme Infectious Grooves avec Robert Trujiilo. Suicidal Tendencies revient en 1992 pour son album le plus accessible, The Art of Rebellion qui se classe numéro cinquante-deux au Billboard. Rançon du succès, Suicidal Tendencies commence à jouer dans les stades et s’éloigne des fans de ses débuts. Still Cyco After All These Years en 1993 est un ré-enregistrement de titres principalement issus du premier album du groupe. Suicidal Tendencies donne alors un grand coup de barre avec Suicidal for Life qui renoue avec une veine brutale, mais est finalement d’un faible niveau. Suicidal Tendencies marque finalement une pause en 1995, Mike Muir se produisant alors en tant que Cyco Miko.

Le retour de Suicidal Tendencies en 1997 donne lieu deux ans plus tard à l’indigeste et indigent Freedumb. L’année suivante sort un Free Your Soul and Save My Mind. Mike Muir stoppe de nouveau Suicidal Tendencies en 2004 pour se faire opérer du dos. Le chanteur reprend cependant les tournées une fois sa convalescence achevée mais Suicidal Tendencies n’enregistre pas durant quelques années. No Mercy Fool!/The Suicidal Family en 2010 est un nouvel album de ré-enregistrements peu passionnants. Suicidal Tendencies promet un album de nouveau matériel en 2012, douze ans après son dernier véritable essai.

Source Music Story

1984 : Institutionalized

1987 : Possessed to Skate

1988 : Trip at the Brain

1989 : How Will I Laugh Tomorrow?

1989 : Waking the Dead

1990 : War Inside My Head

1990 : You Can’t Bring Me Down

1991 : Alone

1991 : Send Me Your Money

1992 : I Wasn’t Meant to Feel This/Asleep at the Wheel

1992 : Nobody Hears

1993 : I’ll Hate You Better

1994 : Love vs. Loneliness

1998 : We Are Family

Posted in: Années Nonante