Beverley Craven

Posted on 09/09/2012

0


Beverly Craven, connue également sous le nom de Beverley Craven, est née le 28 juillet 1963 à Colombo, la capitale de Sri Lanka. Fille d’une violoniste, elle découvre l’univers de la musique dès son jeune âge. À l’âge de 7 ans, elle commence à prendre des cours de piano et se familiarise de plus en plus avec les mélodies. Séduite, elle décide d’avancer encore plus loin et tente sa chance à Londres à l’âge de 19 ans.

À Londres, Beverly Craven adhère plusieurs groupes, tout en suivant des cours d’art. Après quelques collaborations avec différentes formations, elle s’en lasse et décide de composer elle-même ses chansons. Elle commence alors à écrire ses propres titres en les accompagnant au piano, vers le début des années 80. Au bout de plusieurs années, son travail ne donne pas encore de résultat satisfaisant. N’arrivant pas à décrocher un contrat de production sérieux, elle se contente de chanter dans différents clubs de Los Angeles. Dotée d’un talent et d’une voix particulières, elle ne tarde pas à se faire remarquer. Vers la fin des années 80, on lui propose le poste de support chanteuse lors d’une tournée de Bobby Womack, un grand nom de la soul. Soulagée et heureuse de voir enfin la chance lui sourire, Beverly Craven accepte sans hésiter. Elle parcourt alors l’Europe avec cette légende de la soul jusqu’à ce que, en 1988, elle se fait une nouvelle fois remarquée. Cette fois-ci, ce sont ses écrits qui ont été détectés par un producteur. Ses bandes démo ayant fait le tour de quelques maisons de disques, l’une d’elles fait un arrêt chez Epic Records. Le label lui propose sans hésiter un contrat d’enregistrement.

Pendant deux ans, Beverly Craven se consacre à la composition. En 1990, elle sort son premier single intitulé « Promise me ». Dès sa sortie, le tube fait des ravages dans les charts européens, dont particulièrement dans ceux du Royaume-Uni, avec un rang exceptionnel de 3è. Le premier album éponyme de Beverly Craven sort également au cours de la même année. L’opus comporte dix titres, dont « Holding on », « Woman to woman », « I listen to the rain » ou encore « Memories », sans oublier le fameux single « Promise me ». L’album est également accueilli avec un grand succès et domine les ventes dès sa première apparition. Plus d’un million d’exemplaires sont vendus, avec une meilleure position dans les Top albums. Pendant plus d’une année, l’opus domine les charts du Royaume-Uni. Lors de cette période de grand succès, Beverly Craven sillonne les scènes de toute l’Europe et des États-Unis. De grands concerts à guichets fermés qui ravient la chanteuse voyant son rêve se réalisé. En 1992, le bouquet est encore accompagné par un prix inattendu, celui du meilleur album britannique et de la révélation de l’année, décerné par Brit Awards. La même année, elle met au monde son premier enfant, une petite fille nommée Mollie.

En 1993, Beverly Craven sort un deuxième album intitulé « Love scenes ». Les deux titres « Mollie’s song » et « Love scene » séduisent tout de suite le public et dominent les charts du Royaume Uni. L’album arrive également à atteindre la 4è place dans les Top albums. Le succès ne dure pas pour autant pour ce deuxième opus. Beverly Craven quitte alors les devants de la scène pour se consacrer à sa vie familiale. Après s’être mariée avec le musicien Colin Campsie, elle met au monde un deuxième enfant, Brenna, en 1995 et un troisième, Connie, en 1996. En 1999, Beverly Craven revient sur la scène musicale et sort un troisième album baptisé « Mixed emotions ». Composé de dix titres dont « I miss you », « Talk to me » ou encore « Afraid of letting go », l’opus ne parvient pas à la faire remonter sur le tapis rouge. Encore une fois, elle se retire de la scène et ne revient qu’en 2004 pour se produire lors de quelques concerts. Elle sort également lors de cette année une compilation intitulée « The very best of Beverly Craven » qui comporte ses meilleurs tubes. Après avoir découvert qu’elle était atteinte d’un cancer du sein, Beverly Craven délaisse sa carrière musicale pour se donner entièrement à sa vie personnelle. C’est seulement en 2009 qu’elle refait surface avec un nouvel album en attente de sortie, intitulé « Close to home ».

Source Cherie FM

1990 : Promise Me

1990 : Joey

1990 : Woman to Woman

1990 : Holding On

1991 : You’re Not the First

1991 : Memories

1993 : Love Scenes

1993 : Mollie’s Song

1994 : The Winner Takes It All

Posted in: Années Nonante