Front 242

Posted on 08/08/2012

0


Front 242 est le fondateur du mouvement Electric Body Music, soit de l’industriel dansant. Le groupe belge développe son identité particulière à partir de 1981 et gagne une dimension internationale avec Official Version en 1987, Front by Front en 1988 contient le titre « Headhunter » qui caracole dans les charts alternatifs aux Etats-Unis. Cependant, l’image de Front 242 est brouillée par un radicalisme aux allures martiales qui attire vers le groupe des fans issus des mouvances d’extrême droite. Tyranny >For You< en 1991 voit Front 242 s’orienter vers un son complexe, proche de la techno. 06:21:03:11 Up Evil et 05:22:09:12 Off en 1993 appuient un peu plus sur la pédale de la techno industrielle. Séparé en 1993, Front 242 revient en 2003 avec le très dense Pulse, suivi en 2008 de Moments 1. Groupe à part, Front 242 a inspiré nombre d’autres artiste de U2 à Nine Inch Nails.

Daniel Bressanutti  (producteur, ingénieur, programmeur), Patrick Codenys  (producteur, programmeur,clavier), Jean-Luc De Meyer (chant), et Richard Jonckheere (percussions, chant) forment Front 242 à Aarschot (Brabant Flamand) en 1981. Front 242 est surtout inspiré par le mouvement industriel et des groupes expérimentaux comme Cabaret Voltaire et Throbbing Gristle. Son originalité est d’axer le son industriel vers des compositions dansantes, donnant naissance à un schéma musical inédit. Après un hésitant Geography en 1982, Front 242 sort No Comment en 1985 et commence à parler d’Electronic Body Music ou EBM.

Front 242 devient alors une attraction, particulièrement en Europe du nord et aux Etats-Unis où il partage la scène avec Ministry et se constitue une réelle base de fans. Official Version en 1987 apporte une vraie reconnaissance internationales à Front 242, amplifiée l’année suivante par Front by Front et le tube « Headhunter ». Front 242 est alors à son apogée et effectue la première partie de la tournée européenne de Depeche Mode, le groupe a même les honneurs de la couverture du Melody Maker. L’image du groupe est alors brouillée par son style paramilitaire et son goût des symboles qui en font le groupe favori de certains groupuscules d’extrême droite, malgré le fait que Front 242 n’aie jamais émis de messages politiques en ce sens.

En 1991, Front 242 prend un virage résolument techno avec Tyranny>For You< et rend sa musique encore plus violente. 06:21:03:11 Up Evil  en 1993 et l’album de remixes 05:22:09:12 Off  sorti six mois plus tard, poussent également dans une direction de plus en plus radicale musicalement. Le groupe tourne intensément avec en particulier soixante dates aux Etat-Unis, et s’offre le luxe de sortir un troisième album en 1993 avec l’anodin Angels Versus Animals. Front 242 décide alors de marquer une pause, ses membres étant aux portes de l’épuisement. Mut@ge.Mix@ge en 1996 regroupe des remixes de The Orb ou The Prodigy et souligne l’importance de Front 242.

Le groupe revient en 1997, principalement pour reprendre les tournées. La sortie de Pulse en 2003 surprend par un son plus épuré et moins violent. Moments 1 en 2008 est le témoignage de la force intacte de Front 242 sur scène. Toujours actif mais plus discret, Front 242 a eu une influence qui dépasse largement l’industriel et qui a façonné une partie de l’electro rock, de U2 à The Prodigy et jusqu’à Ellen Allien ou Autechre.

Source Music Story

1982 : U-Men

1984 : Operating Tracks

1984 : Take One

1986 : Quite Unusual

1988 : Headhunter

1988 : Welcome To Paradise

1990 : Tragedy For You

1991 : Rhythm Of Time

1993 : Religion

1994 : Animal

1996 : Happiness

Publicités
Posted in: Années Nonante